La Suite au poker dispose de plusieurs noms tels que « la Quinte » ou « Straight » dans les parties anglophones. Elle se définit par une suite de cinq cartes qui se suivent numériquement. Par exemple, nous avons une Suite ou Quinte si nous disposons des cartes 10, 9, 8, 7 et 6. On appelle la Suite par sa carte la plus haute et l’exemple suscité serait donc une « Suite au Dix ».

la suite est également appelée la quinte au pokerIl y a quelques particularités inhérentes à la Suite. Tout d’abord, elle doit être composée d’au moins deux couleurs différentes ; dans le cas inverse, nous sommes en présence d’une « Quinte Flush », qui est une combinaison bien plus haute. Ensuite, l’As peut être accepté par les joueurs dans le cas d’une « Suite Blanche ». En effet, il peut être joué dans la Suite à l’As (As, Roi, Dame, Valet, 10) ou, selon l’acceptation des joueurs, la Suite au Cinq (5, 4, 3, 2, As) qu’on appelle alors « Suite Blanche » ou « Roue ». Cette Suite Blanche est alors la Suite la moins forte.  On ne peut pas faire une Suite qui n’utilise pas l’As en tant que carte la plus haute ou la moins haute. Par exemple, la Suite Roi, As, 2, 3, 4 n’existe pas.

Si deux joueurs ont une Suite, celui qui a la Suite la plus haute remporte la partie. En revanche, si deux joueurs ont une Suite équivalente, ils partagent alors les gains.

En excluant la Quinte Flush, il existe 10 200 combinaisons de Suite. Voici les probabilités approximatives :

Si l’on a 3 cartes qui se suivent après le flop, les chances d’avoir une Suite à la rivière sont de 1 sur 23.
Si l’on a 4 cartes qui se suivent après le flop, les chances d’obtenir une Suite au turn ou à la rivière sont proches de 1 sur 3.
Si l’on recherche un tirage au ventre (par exemple, si l’on dispose des cartes 6,7,9,10 et que l’on recherche le 8), les chances sont proches de 1 sur 6.